Certifications

La plupart des pays du monde décernent des disques d'or. Auparavant, seules les maisons de disques les remettaient. Dans certains pays, un consentement était établi entre elles. Dès 1958, les États-Unis ont été les premiers à en décerner officiellement. Au cours des années 60, les premiers disques d'or certifiés en France ont été décernés par le Centre d'Information et de Documentation du Disque et des Publications Sonores et Audiovisuelles. Ce n'est qu'en 1973 que ceux du Syndicat National de l'Édition Phonographique apparaissent. Cependant, les certifications du CIDD continuent d'exister après cette date. Durant les années 90, l'Union des Producteurs Phonographiques Français Indépendants voit le jour et en décerne à son tour.

NB : Si les certifications sont souvent attribuées nominativement, certaines peuvent l'être à titre collectif; la vente de disques incombant à tout interprète ayant participé à l'opus.


A à D